comment capter l’attention de vos prospects grâce à la Olympique Lyonnais

Boateng (3,5) : pas très agressif sur le porteur du ballon, il a semblé traîner un semi-remorque sur le pré du Vélodrome, à l’image de cet appel de Gerson dans son dos (43e). Le champion du monde allemand n’a pas vraiment rassuré, hormis sur une intervention dans sa surface (38e), là où les Lyonnais attendent de lui qu’il se comporte en patron. Boubacar Kamara est positionné en sentinelle auprès de Gerson et Pape Gueye. A Lyon, Jason Denayer et Pape Cheick Diop sont notamment concernés par cette situation et le milieu de terrain de 24 ans vient de trouver un nouveau point de chute dans le championnat grec. L’article Officiel : c’est terminé pour Pape Cheick Diop qui file en Grèce est apparu en premier sur Ferveur Lyonnaise. L’attaquante lyonnaise est elle aussi alignée d’entrée pour cette rencontre amicale. Saliba (5,5) : présent dans les duels (6/8) et décisif dans sa surface comme lors de son bon retour sur Toko Ekambi après la contre-attaque lyonnaise (31e), le défenseur prêté par Arsenal à l’OM touchait également de nombreux ballons et n’était pas mauvais lorsqu’il tentait d’allonger le jeu.

Son expérience, sa qualité technique et son intelligence de jeu ont fait défaut aux Marseillais dans cet Olympico. Kolasinac (3) : l’ancien latéral gauche d’Arsenal n’a pas réalisé une bonne heure de jeu. Ünder (3) : l’ailier turc n’a pas réussi à faire de différences face à l’Olympique Lyonnais. Mais aussi parce que l’Olympique Lyonnais est dans une période qui ne s’arrange pas et avait à cœur de s’offrir son rival pour espérer voir une Coupe d’Europe l’an prochain. L’Olympique lyonnais demandait « une réflexion collective empreinte de sang-froid », condamnait l’incident qu’il qualifiait d’acte « isolé ». Ce lundi 31 janvier, l’entraîneur lyonnais a affirmé en conférence de presse ne toujours pas avoir digéré ce qu’il s’est passé le soir du premier match. Ce choc démarrait pourtant fort avec cette frappe de Milik détournée au dernier moment (9e), mais la suite de la rencontre n’était pas à la hauteur du spectacle réservé en tribunes, ce dimanche soir. En quête d’un nouvel avant-centre suite au retour d’Alexandre Lacazette à Lyon, Arsenal a confirmé ce lundi le recrutement de Gabriel Jesus. Sa passe décisive pour le but du break signé Dembélé (76e) est d’ailleurs venue le récompenser d’un point de vue personnel.

Mieux et plus juste techniquement, l’OL profitait d’un temps faible marseillais pour tenter de prendre l’avantage. Finalement, la décision est bien allée dans le sens des Marseillais : la LFP a publié son verdict le mercredi 8 décembre 2021 en décidant d’un point de retrait au classement de Ligue 1 pour l’OL. Autant dire que les Marseillais se souviendront de ce moment. Alors que le club a terminé la saison au milieu de tableau, Peter Bosz a évoqué le mercato estival, et le moins que l’on puisse dire… Il faut dire que le récent deuxième de Ligue 1 verra sa préparation et son recrutement perturbés par ce changement d’entraîneur. D’abord, parce que l’Olympique de Marseille souhaite toujours terminer à la deuxième place de Ligue 1, derrière le PSG. L’entraîneur de l’Olympique de Marseille ne se satisfait pas des choix de ses dirigeants pendant le mercato. L’OL réalise un début de mercato très intéressant, mais surtout dans le rayon des arrivées. Remplacé par Tete (69e), à l’origine du but du break de l’OL et passeur décisif sur le 3ème et dernier but du match.

Paqueta (4) : en électron libre, l’international brésilien a pas mal manqué de précision dans ses transmissions vers l’avant (2 passes clés tout de même), même si c’est lui qui lance bien Gusto, passeur décisif sur le 2ème but des siens. Dembélé (6) : le meilleur buteur de l’OL en championnat a encore fait parler la poudre pour la 17ème fois de la saison en L1, qui plus est dans un gros match, en propulsant une offrande de Gusto dans le but de Lopez, de la tête (76e). Il n’avait auparavant pas eu beaucoup de ballons à négocier face à un Saliba vigilant, si ce n’est un but presque tout fait (62e), servant plutôt de point d’appui et se montrant utile dans la conservation du cuir. Cette soudaine séparation fait évidemment réagir, à commencer par les supporters marseillais, forcément surpris et parfois déçus. Afin de défendre leur cause et d’annuler cette sanction, le club lyonnais a tenté un coup de pression par voie de communiqué, le mardi 30 novembre. Cela tombe bien, un club l’aurait déjà convaincu de signer. Le club rhodanien peut se targuer d’avoir à domicile la troisième meilleure affluence moyenne du championnat.

Pour plus de détails sur boutique olympique lyonnais visitez notre page Web.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.